Chute des résultats de Paddy Power malgré la Coupe du Monde

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

L’opérateur de paris irlandais Paddy Power a vu ses bénéfices chuter de 20% au cours de la première moitié de l’année. En cause, des résultats sportifs insatisfaisants et des offres promotionnelles trop généreuses qui ont comploté pour creuser le déficit. Les résultats d’activité des six premiers mois ont chuté à 60 millions d’euros, au lieu de 75 millions l’année dernière. Et ce, malgré une hausse des revenus de 4% et une hausse des paris sportifs de 14%.

Des résultats mitigés

La compagnie rejette la faute sur les mauvais résultats des favoris à la Coupe du Monde 2014 de la FIFA. En effet, l’élimination des favoris a nui aux résultats globaux des paris. Tandis que les matchs de poule de la coupe ont apporté 130 millions d’euros de bénéfice, alors que le résultat pour l’ensemble de la coupe a été seulement de 198 millions d’euros.
Les revenus de Paddy Power sur internet (exception faite de la branche australienne Sportsbet, cresus casino) ont baissé de 8% pour atteindre les 148 millions d’euros. Dans le même temps, les revenus hors paris ont grimpé de 14% pour monter à 66,2 millions d’euros. Malgré la faible hausse du nombre des parieurs sportifs sur internet, le site estime qu’en 2016, il pourra réaliser des profits grâce à l’ajout de nouveaux jeux en ligne (bingo, jeux pour mobiles, et paris virtuels verticaux).
En Australie par contre, le site Sportsbet (filiale de Paddy Online) a pu réaliser 14% de hausse de revenus qui sont ainsi passés à 98,6 millions d’euros. Le marché mobile a apporté 49% des enchères, tandis que les paris téléphoniques (seul medium en Australie à autoriser les paris pendant un événement sportif et casino en ligne) ont augmenté de 8% malgré une baisse globale des enchères.
Au niveau des revendeurs au Royaume-Uni, les activités ont connu une hausse de profits de 22% avec une augmentation de revenu des paris au comptoir de 13%. Les paris téléphoniques quant à eux ont chuté de 35%, résultant en une perte nette de 1,9 million d’euros. Le nombre de parieurs téléphoniques au Royaume-Uni est monté à 40.000 tandis que les activités par téléphone ont continué à chuter hors du territoire anglais.

Un avenir radieux ?

Pour ce qui est de la communication, Paddy souligne que le nombre de fans et d’abonnés sur Facebook et Twitter a connu une hausse de 17% au cours de la première moitié de l’année grâce à la gestion du marketing effectuée pendant la Coupe du Monde. De plus, la présence de la firme sur les médias sociaux est de plus en plus grande (Instagram, Vine, Snapchat, etc…).
Paddy Power s’attend à ce que le gouvernement Irlandais adopte son amendement sur la loi des paris avant la fin 2014. Bien que la mise en place future d’une taxe de 1% du gouvernement irlandais et d’une autre taxe de 15% du gouvernement du Royaume-Uni, Paddy Power est optimiste. Il estime que ces nouvelles taxes inciteront les opérateurs de paris les moins proéminents à se retirer du marché ou à faire d’importants compromis sur leurs offres tel que sur 8kasino.fr casino français en ligne. Une nouvelle qui n’est pas pour déplaire au géant irlandais des paris sportifs.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »